Disque de livraison dans le Grand Lyon

Le disque de livraison permet de contrôler le temps d’arrêt réglementaire sur les 1300 aires de livraison de la Métropole du Grand Lyon.
22.09.2021 / Logistique Urbaine / Auvergne-Rhône-Alpes

Quelle est l'innovation portée par le projet ?

Diminution du temps d’arrêt des véhicules de livraison Accroissement du taux de rotation Facilitation du contrôle

Année de mise en oeuvre : 2019

Porteur du projet

Collectivité

Métropole de Lyon

https://www.grandlyon.com/

Métropole de Lyon

20 rue du Lac, CS 33569
69505 Lyon

0000000000

https://www.grandlyon.com/

Efodor@grandlyon.com

Facebook

Twitter

Comment le projet fonctionne t-il ? +

Le temps d’utilisation des aires de livraisons de Lyon et du centre-ville de Villeurbanne est règlementé par disque afin d’assurer une meilleure utilisation des aires de livraisons : moins de stationnement gênant sur la voirie publique, meilleure disponibilité, facilitation des contrôles.

Ces aires d’arrêt sont dédiées au chargement et déchargement des marchandises aux horaires indiqués (généralement entre 7h et 19h), leur utilisation est limitée à 30 minutes, avec usage obligatoire du disque et interdiction de s’arrêter ailleurs sur la voirie.

Cela permet de fluidifier la circulation, renforcer la sécurité de l’ensemble des usagers de la voirie, améliorer les conditions de travail des chauffeurs-livreurs et de faciliter l’approvisionnement des commerces.

« L'introduction du disque a permis de réduire la durée moyenne de stationnement sur les aires, favorisant ainsi une meilleure rotation des véhicules et une baisse du stationnement double-file (- 20%) » – LAET 2018 (http://tmv.laet.science/formation/LyonDisqueLivraisons.html)

 


Quels sont les usages concernés par le projet ? +

Les professionnels de la livraison (chauffeurs-livreurs) opérant sur Lyon et le centre-ville de Villeurbanne


Quels sont les clefs de réussites et leviers facilitateurs du projet ? +

Une bonne communication de la réglementation en vigueur, de l’usage du disque et un contrôle du respect de la réglementation.

Par la métropole auprès des professionnels d’une part (plaquette disponible en ligne, mobilisation de la Chambre de Commerce et d’Industrie, Chambre de Métiers et de l’Artisanat et fédérations de transporteurs), et par les différents professionnels d’autre part (par exemple, les commerçants qui se font approvisionner doivent veiller à informer leurs fournisseurs de la réglementation en vigueur)

Bonne communication sur la réglementation et l’usage du disque, 

Contrôle régulier 

Partage de l’aire de livraison entre les usages en fonction du temps (réservé à la livraison des marchandises entre 7h et 19h, en dehors de cette plage horaire le stationnement des riverains y est autorisé.

Absence de sanction adéquat (coût du non-respect de la règlementation trop faible : pas d’effet dissuasif)

 


Autres projets du porteur

Partager :