Dans le cadre du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), le ministère de la Transition Écologique a retenu, le 27 Février 2020, le programme Innovations Territoriales et Logistique Urbaine Durable (InTerLUD).

Porté par ROZO, Logistic-Low-Carbon, la CGI, le Cerema et l’Agence de la Transition écologique (ADEME), ce programme a pour vocation de créer des espaces de dialogue entre les acteurs publics et économiques dans l’objectif d’élaborer des chartes de logistiques urbaine durable en faveur d’un transport des marchandises en ville de plus en plus économe en énergie et décarbonée.

Image

Le programme

Le programme InTerLUD est porté par ROZO, Logistic-Low-Carbon, la CGI, le Cerema et l’Agence de la transition écologique (ADEME). Il a pour objectif de mettre en oeuvre des chartes de logistique urbaine durable dans 50 métropoles et communautés d’agglomération d’ici trois ans.

Découvrir
Image

La mise en actions

Il s’agit de sensibiliser les collectivités territoriales et les acteurs économiques à la thématique de la « logistique urbaine », et de les mobiliser de manière à ce qu’ils initient une démarche concertée afin d’aboutir à la signature de chartes d’engagement.

Découvrir
Image

La charte d'engagement

La charte d’engagement concrétise la volonté des acteurs économiques et des collectivités territoriales à œuvrer en faveur d’une logistique durable en milieu urbain par la mise en place d’actions concrètes.

Découvrir

Les chiffres clés

50 Collectivités accompagnées

Le programme vise à accompagner 15 métropoles, 25 communautés d’agglomération moyennes et 10 petites communautés d’agglomération.

1 620 GWh CUMAC

Dans le cadre du programme, les mesures mises en place par les collectivités territoriales et les acteurs économiques envers la logistique urbaine ont pour objectif la réduction de l’énergie consommée par ce secteur.

50 Chartes signées

Les chartes en faveur d'une logistique urbaine durable visent à franchir une étape supplémentaire avec la mise en œuvre d’actions concrètes en faveur du développement d’une logistique urbaine plus respectueuse de l'environnement.

8 100 000 Euros

Via le dispositif des certificats d’économie d’énergie, un fond de financement est mobilisé afin de pouvoir financer jusqu’à hauteur de 70% l’élaboration des chartes par les collectivités.

La logistique urbaine par InTerLUD

La logistique urbaine est « l’art d’acheminer dans les meilleures conditions les flux de marchandises qui entrent, sortent et circulent dans la ville ». Le secteur des transports représente en milieu urbain entre 35 et 50 % des émissions de gaz à effet de serre (GES): les transports de marchandises entre 15 et 20 % de ces émissions. La logistique urbaine est un des principaux leviers, permettant à la France de remplir ses objectifs en matière de maîtrise de sa consommation énergétique et de ses émissions de GES.

Pour favoriser la transition écologique et énergétique, les pouvoirs publics s’organisent et des Zones à faible Emission (ZFE) vont être créées dans 19 agglomérations pour limiter progressivement les conditions d’accès aux centres villes des véhicules trop polluants.

Dans ce contexte, les acteurs économiques (transporteurs, grossistes, producteurs et industriels, grande distribution) et en particulier ceux qui assurent eux-même le transport de leurs marchandises (artisans, commerçants…) auront également besoin d’être accompagnés pour s’adapter aux impératifs écologiques et énergétiques, tout en conservant leur compétitivité économique.

Ces enjeux ont été traduit dans la stratégie nationale « France Logistique 2025 », qui demande expressément de : promouvoir le développement de chartes en faveur d’une logistique durable par la déclinaison locale du cadre national et d’assurer les conditions d’un dialogue pérenne entre sphères publique et privée en particulier par la mise en place d’instances de concertation au niveau local et national. Ces chartes ont vocation à contractualiser de nombreuses actions volontaires entre les acteurs publics et privés, entreprises à court terme, pour améliorer les conditions du transport des marchandises en ville.

De ce fait, le 27 février 2020, le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, a annoncé le soutien de l’Etat à 12 nouveaux programmes d’économies d’énergie retenus dans le cadre de l’appel à programmes 2019, dont le programme le programme d’Innovations Territoriales et Logistique Urbaine Durable, InTerLUD, soutenu par l'Agence de la Transition Ecologique (ADEME), le Centre d’Etudes et d’Expertises sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement (CEREMA), la confédération Française du Commerce de Gros International (CGI), Logistic-Low-Carbon et la société de conseils ROZO.

Le présent Programme InTerLUD vise donc à associer les acteurs publics et privés dans la mise en œuvre d’une gestion plus durable et économe en énergie fossile de la logistique urbaine, afin d’en réduire les impacts sur l’environnement et les populations dans le cadre d’un processus conjuguant la sensibilisation, l’accompagnement et l’élaboration de 50 chartes de logistique urbaine durable en 3 ans dans 15 métropoles, 25 communautés d’agglomération moyennes et 10 petites communautés d’agglomération.