Retour sur le Séminaire Logistique Inverse du 15 décembre

Le 15 décembre 2022 nous nous retrouvions dans les locaux de GS1 France à Paris et en distanciel pour comprendre tous les enjeux de la logistique inverse en ville pour les commerçants et restaurateurs. Quel impact de l’évolution de la réglementation pour les professionnels ? Quelles solutions existent et sont à développer ? Comment les collectivités peuvent appréhender le sujet ? Retour sur les quatre tables-rondes de cet après-midi animé par Olivier Bitoun.

Enjeux et défis des filières restauration et commerce

Nathalie Fussler – CGF (Confédération des Grossistes de France), Juriste Droit économique

Sandrine Bize – CGAD (Confédération Générale de l’Alimentation en Détail), Chef de département HSQE

Franck Chaumès – UMIH 33 (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie), Président

La promulgation de la loi AGEC va faire évoluer les pratiques de gestion des déchets pour les professionnels : filière REP (Responsabilité Elargie des Producteurs) Restauration au 1er janvier 2023, filière REP Emballages industriels et commerciaux en 2025, abaissement du seuil de la valorisation obligatoire des biodéchets générés par les professionnels de 10T à 5T /an. Comment les grossistes, restaurateurs et commerçants seront-ils impactés par ces évolutions ? Les modalités réglementaires sont encore à préciser et l’application aura lieu progressivement sur l’année 2023. Les professionnels attendent des solutions économiquement viables et compatibles avec les organisations existantes, ainsi qu’une grande pédagogie pour faire évoluer les pratiques.

Solutions de gestion de déchets organiques et emballages

Jérôme Perrin – Love your waste, Associé fondateur

Augustin Jaclin – Lemontri, Co-fondateur

Franck Chaumès – UMIH 33, Président

Guillaume Duval – FEDE Toulouse (Fédération des associations de commerçants, artisans et professionnels), Directeur

Pour répondre à la gestion des différents flux de déchets auxquels les commerces et restaurants sont confrontés, des entreprises privées se développent partout sur le territoire. Love your waste et Lemontri en sont deux exemples, respectivement pour les déchets organiques et les déchets secs recyclables. Au-delà de massifier la collecte et créer une boucle locale, ces nouvelles entreprises misent sur des véhicules à faibles émissions (bioGNV, électrique) et plus récemment sur la cyclo-logistique. Guillaume Duval et Franck Chaumès réagissent par rapport à ces solutions et témoignent des situations locales à Toulouse et Bordeaux : le stockage de ces déchets dans les commerces reste une problématique éminente en centre-ville.

Solutions de gestion de consignes

Pierre-Edouard Robert – Magic Pallet, Directeur général

Shu Zang – Pandobac, CEO

Florence Duriez – Haut La Consigne, Co-fondatrice

Bruno Le Ray – Transgourmet, Directeur Transport

Sandrine Bize – CGAD, Chef de département HSQE

Le réemploi des contenants ou support de transport tels que les bouteilles consignées en restauration ou les boîtes de transport des distributeurs pharmaceutiques existent depuis de nombreuses années. Sans évoquer les bénéfices écologiques, l’aspect économique du réemploi prend tout son sens avec l’augmentation du coût de l’énergie et des matières premières. Des entreprises innovantes proposant des contenants réutilisables, des caisses pour la restauration ou encore de mutualisation de palettes sont présentées lors de cette table-ronde. Les questions de ramassage, de lavage, ou encore de suivi sont au cœur de la gestion des consignes.

Quels leviers pour les collectivités ?

Jules Grammont – UNICO, Co-fondateur

Christophe Fritsch – Grand Nancy, Directeur prévention et gestion déchets

Guillaume Duval – FEDE Toulouse, Directeur

Que ce soit l’optimisation des tournées ou le soutien aux projets privés de massification de collecte des déchets professionnels, des leviers d’actions existent pour les collectivités. Jules Grammont nous présente UNICO, un logiciel qui permet d’accompagner les collectivités et les gestionnaires de collecte dans l’optimisation de la gestion des déchets : en passant par la digitalisation, la gestion des contraintes quotidiennes en centre-ville est facilitée et les km parcourus en sont réduits. Christophe Fritsch explique le choix de la collectivité du Grand Nancy de faire appel à une entreprise d’insertion pour aller chercher les cartons et les emballages directement dans les commerces, pour répondre au problème de stockage. Pour Guillaume Duval, représentant des commerçants à Toulouse, la clé réside dans les partenariats et les échanges entre la collectivité, les commerçants et les apporteurs de solutions.

Pour plus d'informations, vous pouvez envoyer un mail à : k.rebet@logistic-low-carbon.fr


retour aux actualités
Partager :