Collecte des déchets alimentaires en vélo

Collecte de déchets alimentaires en vélo électrique et par bateau afin de les valoriser en méthanisation : production d’énergie verte et d’engrais organique. 
31.05.2022 / Logistique Urbaine

Quelle est l'innovation portée par la solution de mobilité ?

Les déchets alimentaires ne sont plus jetés avec les ordures ménagères et les collectes ne sont plus faites en camion thermique mais en vélo électrique et en bateau : suppression de la pollution et des embouteillages.

Porteur de la solution

Entreprise

Restovalor

https://www.restovalor.fr/

Restovalor

14 Rue Condorcet
33150 CENON

06-77-80-27-36

https://www.restovalor.fr/

contact@restovalor.fr

Ma solution permet de +

La solution développée permet :

-    Une baisse des déchets incinérés

-    Une augmentation des déchets recyclés : les biodéchets sont transformés en ressource

-    Une production d’énergie verte et d’engrais organique

-    Une baisse de la pollution et du trafic routier en hyper centre de Bordeaux

-    Le respect de l’obligation règlementaire en 2024


L’objectif étant la création d’une économie circulaire locale verte décarbonée, grâce aux collectes à vélos électriques qui circulent tous les jours sur l’hyper centre et le transfert par bateau des biodéchets collectés directement vers le centre de valorisation en méthanisation.


Pour quels usagers et sur quels territoires ? +

Contexte idéal de mise en œuvre de la solution : que tous les producteurs de déchets alimentaires soient attentifs au tri de leurs déchets et ne les jettent plus avec les ordures ménagères : cela passe par de la sensibilisation par les pouvoirs publics


Public cible et usagers potentiels : collectivités, restaurants, cantines, grandes surfaces, marchés, hôtels du centre de Bordeaux


Année de création de la solution +

2020

Quel est le niveau de maturité de la solution ? +

En expérimentation

Combien de temps faut-il pour la déployer ? +

De 6 mois à 1 an

Quels sont les différents coûts afférents à la solution ? +

Investissement : 30 000 €


Fonctionnement : 30 000 €


Partager :