Rapport de la mission LUD 2021 : synergies et perspectives pour InTerLUD

Lors de la rencontre nationale des acteurs de la Logistique Urbaine, les auteurs du rapport de la mission LUD en ont présenté les principales conclusions, mettant en lumière les nombreuses synergies avec InTerLUD, et offrant de nouvelles perspectives.

Remise d’un rapport attendu sur la Logistique Urbaine

En octobre dernier, les auteurs du rapport de la mission LUD ont remis les résultats de leurs travaux au CILOG (Comité interministériel de la logistique). Le Gouvernement avait missionné Jean-Jacques Bolzan, Anne-Marie Idrac et Anne-Marie Jean, pour mener une réflexion sur le développement de la logistique urbaine durable. Le rapport issu de cette mission revient sur l’importance du dernier maillon de la logistique et de ses enjeux en matière de soutenabilité environnementale, de qualité de vie de la population urbaine et bien sûr, de compétitivité des acteurs économiques. Pour répondre à la problématique complexe de la logistique urbaine durable, de nombreuses initiatives et expérimentations sont menées en France et en Europe. Cependant, les contraintes réglementaires et organisationnelles restent importantes. Ce document particulièrement riche présente ainsi une liste de recommandations, principalement adressées à l’État et aux collectivités pour réduire les barrières existantes.

Une convergence de vision de la Logistique Urbaine

Le Programme InTerLUD actionne le levier de la concertation entre les acteurs publics et privés afin de mieux appréhender la dimension transversale de la Logistique Urbaine et la multiplicité de ses usages. Ensuite, l’accompagnement des différents acteurs privés et publics dans le cadre des Chartes Logistique Urbaine répond en partie à l’urgente nécessité de professionnalisation et de responsabilisation de ceux-ci, ainsi qu’au besoin de valorisation la filière logistique et de ses métiers. Enfin, les partenaires du Programme InTerLUD travaillent au quotidien, à faire connaitre les solutions qui concourent à une Logistique Urbaine Durable telles que de la massification et la mutualisation des flux, et la transition des flottes.

« Outiller et accompagner les acteurs […] : renforcer les moyens dédiés à la LU dans les collectivités en s’appuyant également sur la capacité d’accompagnement des professionnels fournie par InTerLUD. » (Rapport CILOG 2021 – page 78)

Des synergies entre les missions d’InTerLUD et les recommandations du rapport

Dès les premières conclusions du rapport, InTerLUD est directement cité comme étant l’une des réponses à la structuration de la méthode de travail de la Logistique Urbaine au sein des territoires. Plus généralement, la mission d’accompagnement - qui est au cœur du programme InTerLUD - répond au besoin de montée en compétences des acteurs publics et privés sur les enjeux complexes de la Logistique Urbaine.

Par ailleurs, le facteur clé de la réussite des Chartes Logistique Urbaine portées par le programme InTerLUD réside dans l’installation d’une concertation solide et efficace. Rendu nécessaire par la complexité et la multitude des problématiques et donc des solutions, seul un travail collectif peut aboutir à des réponses cohérentes et adaptées aux situations locales. La simplification des implantations logistiques, préconisée dans le rapport, est l’une des solutions qui peuvent en découler.

Ensuite, les deux applicatifs développés dans le cadre du Programme InTerLUD et qui permettront à terme de digitaliser le disque de stationnement VUL/PL pour améliorer l’efficacité des aires de livraison et de synthétiser les informations territorialisées des ZFE (calcul d’itinéraire, localisation des stations d’avitaillement, verdissement des flottes, etc.), offriront une partie des réponses aux recommandations d’exploitation du potentiel des données de logistique urbaine et de décarbonation des flux cités dans le rapport.

Enfin, le rapport cite plusieurs solutions également proposées et documentées dans les Fiches Actions proposées par InTerLUD pour orienter les collectivités dans la mise en place d’un plan d’actions sur la Logistique Urbaine. 

  • Fiche Action A2 : Intégrer la mobilité des marchandises dans le PDM – Proposition 5

  • Fiche Action A3 : Réserver le foncier pour la logistique – Recommandation 6.2

  • Fiche Action C2 : Encourager les opportunités multimodales – Recommandation 7.1

  • Fiche Action C3 : Créer des espaces logistiques urbains – Recommandation 7.2

  • Fiche Action C1 : Avantager les véhicules à faibles émissions – Recommandation 7.10

Un rapport qui offre de nouvelles perspectives

Le rapport de la mission LUD propose des solutions auxquelles le Programme InTerLUD pourrait à terme contribuer, afin d’aider les territoires à mettre en œuvre des solutions efficaces. Quelques exemples choisis des préconisations présentées :

  • Recommandation 2.2 : Accompagner les expérimentations de mutualisation des données privées, dans le respect des règles de la propriété industrielle et de la concurrence.

  • Recommandations 6 .1 : Produire un vade-mecum des possibilités offertes par les documents d’aménagement en matière de logistique urbaine avec le CEREMA et le Club PLUi (point pris en compte dans la fiche Action A1 : Articuler les politiques de planification et opérationnelles)

  • Recommandations 7.6 : Développer les aides à l’achat de véhicules. Se saisir des CEE, prolonger les aides actuelles (bonus écologique, dispositif de suramortissement, primes…).

  • Recommandations 8.1 : Créer des MOOCS (Massive open online course, cours en ligne ouverts à tous) adaptés aux besoins des collectivités pour mieux intégrer la logistique urbaine dans leurs politiques publiques.

  • Recommandations 7.4 : Étudier la pertinence d’un label logistique urbaine durable dans l’optique d’y associer l’impact, par exemple en rejet de CO2, de la livraison.


retour aux actualités
Partager :

Ces actualités peuvent vous intéresser