Les acteurs

La multiplicité et l’hétérogénéité des acteurs impliqués, tant dans la sphère institutionnelle qu’économique, font de la logistique urbaine un sujet complexe. Mais cette multiplicité et cette hétérogénéité sont également porteuses de grandes opportunités par la rencontre et la confrontation des intérêts et des points de vue.

Les acteurs de la logistique urbaine peuvent être classés en trois grandes familles :

Les acteurs interlud

Les acteurs institutionnels

Ils organisent et régulent le transport de marchandises dans un souci d'amélioration du cadre de vie des habitants. Cette catégorie regroupe les élus, les services techniques, les forces de police aux différents échelons territoriaux. L'État définit le cadre réglementaire dans lequel s'inscrit le transport de marchandises.

Les collectivités territoriales, regroupent plusieurs types d'acteurs :

  • Les communes sont les acteurs clés de la logistique urbaine au maillon le plus fin. Elles exercent notamment les missions de police de la circulation et du stationnement. À ce titre, le maire est en mesure de prendre des arrêtés réglementant par exemple l'accès à certaines voies de l'agglomération à des heures déterminées, la réservation de cet accès à diverses catégories d'usagers ou de véhicules, l'arrêt et le stationnement des véhicules, la sanctuarisation d’emplacements pour faciliter l'arrêt des véhicules effectuant un chargement ou un déchargement de marchandises.

  • Les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) élaborent les politiques publiques à l’échelle d’une agglomération. Ils couvrent un périmètre géographique plus vaste que celui des communes, ce qui favorise l’harmonisation des règles en matière de logistique urbaine.  Il existe six types d’EPCI dont la communauté de communes, la communauté d'agglomération, la communauté urbaine et la métropole. Le périmètre de compétences et le nombre d’habitants diffèrent selon l’EPCI.

  • Les autorités organisatrices de la mobilité (AOM) organisent les services publics de logistique urbaine et ont également en charge le pilotage du plan de déplacements urbains (PDU).

Les acteurs particuliers

Ils sont à la fois riverains, utilisateurs de la voirie, consommateurs de transport (livraisons à domicile) et transporteurs de marchandises (déplacements d'achats). Ils subissent les nuisances des véhicules de transport sans toujours en percevoir l'utilité, alors même qu’ils fréquentent les établissements approvisionnés via la logistique urbaine.

Les acteurs économiques

Les acteurs économiques sont nombreux et hétérogènes (transporteurs, commerçants, grossistes, investisseurs immobiliers, industriels, professionnels des flux d’information, constructeurs de véhicules). Certains d’entre eux sont d’ores et déjà impliqués dans des actions favorables à l’environnement ou se structurent sur le plan institutionnel, en constituant des réseaux en prise directe avec les décideurs locaux. Force de proposition, ces réseaux constituent également des relais pour la prise en compte d’intérêts sectoriels.

Partager :