Les acteurs

La multiplicité et l’hétérogénéité des acteurs impliqués, tant dans la sphère institutionnelle qu’économique, font de la logistique urbaine un sujet complexe. Mais cette multiplicité et cette hétérogénéité sont également porteuses de grandes opportunités par la rencontre et la confrontation des intérêts et des points de vue.

Nous pouvons séparer les acteurs de la logistique urbaine en trois grandes familles :

acteurs logistique urbaine

Les acteurs institutionnels

Ils organisent et régulent le transport de marchandises dans un souci d'amélioration du cadre de vie des habitants. Cette catégorie regroupe les élus, les services techniques, les forces de police… aux différents échelons territoriaux. L'État définit le cadre réglementaire dans lequel s'inscrit le transport de marchandises. Les Collectivités Territoriales, regroupe plusieurs types d'acteurs:

  • La ville et les communes: acteurs clés de la logistique urbaine au maillon le plus fin. Elles exercent notamment les missions de police de la circulation et du stationnement. A ce titre, le maire est en mesure de prendre des arrêts d'intervention permettant l'accès à certaines voies de l'agglomération à certaines heures ou de réserver cet accès à diverses catégories d'usagers ou de véhicules, de réglementer l'arrêt et le stationnement des véhicules ou de réserver des emplacements pour faciliter l'arrêt des véhicules effectuant un chargement ou un déchargement de marchandises.

  • L'intercommunalité: élabore les politiques d'agglomération. Elle couvre un périmètre géographique adapté aux politiques de logistique urbaine., En effet, sur le plan fonctionnel, la logistique urbaine s'organise obligatoirement à une échelle supra-communale ne serait-ce qu'en raison de la localisation de l'équipement logistique permettant le traitement des marchandises.
    Exemple: la communauté urbaine; la communauté de communes; la communauté d'agglomération; le syndicat d'agglomération nouvelle (SAN); la métropole.

  • Les Autorité Organisatrices de la Mobilité (AOM): elles organisent les services publics de logistique urbaine et ont également la charge du pilotage du Plan de Déplacements Urbains (PDU).
    Exemple: les communautés d'agglomération; les communautés urbaines; les métropoles de droit commun et la métropole à statut particulier Aix-Marseille-Provence; Île-de-France Mobilités; le SYTRAL ...

Les acteurs sociaux

Ils sont à la fois riverains, utilisateurs de voirie, consommateurs de transport (livraisons à domicile), transporteurs de marchandises (déplacement d'achats). Ils subissent les nuisances des véhicules de transport sans toujours en percevoir l'utilité car ils ne se sentent pas concernés par l'approvisionnement des établissements qu'ils fréquentent pourtant.

Les acteurs économiques

Les acteurs de la logistique et du transport se structurent de plus en plus sur le plan institutionnel et constituant des réseaux en prise directe avec les décideurs locaux. Ces réseaux sont force de proposition mais poussent également à la prise en compte de leurs intérêts de telle façon que les collectivités sont aujourd'hui sollicitées à différentes échelles et au sein de différents services.
Exemple: Transporteurs, commerçants, investisseurs immobiliers, industriels, professionnels des systèmes d'information, constructeurs de véhicules ...

Partager :