Piloter la logistique urbaine

Pour accompagner l’émergence de la nouvelle activité de référent logistique urbaine durable, InTerLUD met à disposition des ressources pédagogiques pour les formateurs et un outil dédié aux apprenants sur les nouveaux enjeux auxquels doivent se préparer les professionnels.

ACTIVITÉ RÉFÉRENT LOGISTIQUE URBAINE DURABLE

Des ressources pédagogiques pour les formateurs

2 ressources sont mises à disposition des formateurs pour intégrer dans les pratiques les spécificités urbaines : un cahier des charges décrit les activités, tâches et compétences du nouveau métier de référent logistique ; des exemples de cas pratiques ancrés sur les territoires sont aussi proposés.

Ces documents sont complétés par un catalogue, récapitulatif des supports disponibles, à mesure de leur mise en ligne.

Un outil de formation dédié aux apprenants

Les clés du référent logistique urbaine durable propose des repères aux responsables de PME, responsables développement durable, représentants d’organisation professionnelle amenés à porter des projets de logistique et de livraison des marchandises en ville.
Les 10 questions traitées sont réparties en 4 grands axes thématiques : la gouvernance, le transport de marchandises, l’urbanisme, les services.

LES RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

Le cahier des charges activités, tâches, compétences

Un descriptif des principales compétences à acquérir pour conduire des actions de logistique urbaine durable.

Les cas pratiques

Des propositions de travaux de groupe pour contextualiser des exercices sur les territoires : exposition du cas, ressources et livrables attendus.

Le catalogue des ressources en logistique urbaine

Liste des ressources et dates de mise en ligne.

LES CLÉS DU RÉFÉRENT LOGISTIQUE URBAINE DURABLE

Cet outil reprend 10 questions essentielles pour appréhender les enjeux urbains et accompagner les actions développées avec les collectivités sur les territoires.
Chacune des questions apporte les repères clés. Elles sont complétées par le témoignage d’un professionnel qui revient sur son expérience. Des schémas, un dico et des ressources enrichissent chaque question traitée.

QUESTION 1

Acteurs privés : comment s’inscrire dans les politiques publiques de logistique urbaine ?

La mise en œuvre d’une logistique urbaine durable repose à la fois sur l’action des politiques publiques et des entreprises du transport-logistique qui innovent afin d’optimiser les flux de marchandises en ville. Dans ce cadre, une gouvernance public-privé autour de la question des marchandises est une condition centrale pour concrétiser un projet de logistique urbaine. Cette première question apporte les repères pour comprendre qui sont les principaux acteurs mobilisés et les temps forts de ces concertations.

SOMMAIRE :

Décryptage : vers une démarche de concertation
Les acteurs publics sur les territoires
S’impliquer dans les actions de logistique urbaine durable

TÉMOIGNAGE

La concertation suppose de passer par une phase de pédagogie

Comment débuter la concertation public-privé sur des sujets de logistique urbaine durable ? Retour sur les expériences et conseils de Franck Puharré de l’Union TLF.

SOMMAIRE :

Comment comprendre le fonctionnement de sa collectivité ?
De quelle manière susciter l’intérêt des EPCI ?
Quelle collaboration construire ?
Comment s’investir sur la durée ?

TÉMOIGNAGE

Un temps incompressible est à prendre en compte dans les actions publiques

Quelles sont les principales étapes de mise en œuvre d’actions de logistique dans une collectivité ? En guise d’illustration, retour sur les services aux commerçants mis en place le temps des travaux de construction d’une nouvelle ligne de tramway initiée par la métropole de Bordeaux fin 2016. Thibaut Baladon, chef de projets logistique urbaine, témoigne des temps forts nécessaires à la réalisation d’un tel projet.

SOMMAIRE :

Pourquoi a-t-il fallu 8 mois pour mettre en œuvre un tel service ?
Quels ont été les temps de concertation nécessaires ?
Quels ont été les temps de validations politiques ?
Le vote du budget peut-il retarder les prises de décisions ?
Après l’inauguration du dispositif, les professionnels ont-ils été reconcertés ?
Avec du recul, qu’auriez-vous amélioré dans la démarche ?

ÉQUIPE DE RÉDACTION

Les 10 questions ont été réalisées avec des enseignants chercheurs, spécialistes en logistique urbaine, entre juin et décembre 2021 : Adrien Beziat (Université Gustave Eiffel, laboratoire Spolt), Heleen Buldeo Rai (Université Gustave Eiffel, LVMT), Antoine Fremont (Université Gustave Eiffel), Adeline Heitz (Cnam, Lirsa). Coordination scientifique : Adeline Heitz.

Les témoignages ont été recueillis par les équipes de Logistic Low Carbon : Sébastien Desroques, Kim Joyeux, Abraham Lamah, Raphaël Lhernault, Emma Péricard, Kimberly Rebet.

La coordination du projet a été assurée par Logistic Low Carbon : Stéphanie Desmond (chargée mission formation) et Jean-André Lasserre (directeur de programme).

REMERCIEMENTS

Tous nos remerciements aux organisations et professionnels qui nous ont accordé de leur temps pour raconter leurs expériences. Merci aussi pour l’investissement de ceux et celles qui ont relu et amendé les contenus, toujours dans une démarche constructive : Thibaud Baladon (Bordeaux Métropole), Cédric Bariou (Cerema), Aurore Bimont (Utopies), Sandrine Bize (CGAD), Pierre-Yves Bourven (VNF), Christophe Cougnenc (Carsat), Jérôme Decoster (Plein Centre), Hélène de Solère (Cerema), Olivier Girault (Toutenvélo), Olivier Hiceb (FNTR), Justine Kerouedan (Nantes Métropole), Vincent Richecoeur (Système U), Nourrédine Ziane (Transport MTS), Servane Le Goff (Stef), Gaétan Piegay (Les Boites à Vélo-France), Lila Rizza (Nantes Métropole), François Trouquet (We4log), Christophe Schmitt (Heppner).

CONDITIONS D'UTILISATION

copyright


Vous êtes autorisé à :
Partager — copier, distribuer, communiquer, réutiliser et adapter le matériel par tous moyens et sous tous formats.

Selon les conditions suivantes :
Attribution — Vous devez créditer l'œuvre, intégrer un lien vers la licence et indiquer si des modifications ont été effectuées à l'œuvre. Vous devez indiquer ces informations par tous les moyens raisonnables, sans toutefois suggérer que l'offrant vous soutient ou soutient la façon dont vous avez utilisé son œuvre.
Diffuser les nouvelles créations selon des conditions identiques (selon la même licence) à celles de l’œuvre originale.
Pas d’Utilisation Commerciale — Vous n'êtes pas autorisé à faire un usage commercial de cette œuvre, de tout ou partie du matériel la composant ou de ses dérivés. Tout usage de ce type est soumis à une autorisation, le cas échéant à des droits d’auteur sur le prix de vente.

Dans le cas d’une demande d’utilisation commerciale de cette œuvre, merci de nous contacter par mail

Partager :